Où est la classe populaire ?

Classes populaires, peuple, « délaissés », « invisibles »… Les catégories mobilisables pour incarner la contestation sociale actuelle pourraient être nombreuses. Et la question du travail semble plus essentielle que jamais pour penser les inégalités.

« Notre vie ne vaut pas mille €uros, et à peine 500€. » il faut croire que la qestion sociale de Rousseau est l’élément oublié de notre monde contemporain. Et si on inventait une prime à risques pour les pauvres concernés ? Eh, le fait d’être pauvre et de ne pas pouvoir s’alimenter, n’est-ce pas déjà un risque ? La longue séquence des « Gilets jaunes » est bien loin de représenter toute la population, tous les statuts sociaux, ou tous les problèmes individuels. Car n’oublions pas que ces gilets fluos sont tout de même des salariés, donc à plus de 1000€ par mois. Donc moins pauvres. Mais ils agissent… Pour qui ? Pour eux-mêmes comme égoïstes ou pour nous tous ?

La force de manifester sans le droit peut-elle aboutir à l’anarchie, sinon le totalitarisme voire la dictature ?

Si elle abuse de sa force, une majorité risque de remettre le droit en question ; elle doit savoir prendre une décision stratégique réfléchie, par exemple en utilisant les armes légalement constituées par l’Etat pour renverser ou modifier celui-ci. A condition que ce renversement ou cette modification soit l’intérêt de tous, et non seulement des seuls manifestants, qui sont de très loin, les moins malheureux.

Dans le cas contraire, une partie de la population encore plus légitime à se révolter, pourrait contraindre les premiers manifestants si majoritaires soient-ils à ne plus être utiles, une légitimité affaiblie substituée par une autre… qui pourrait déboucher ensuite par des communautés qui renverseraient d’autres communautés, une anarchie qui deviendrait ensuite totalitaire une fois qu’un groupe trouverait à se voir leaders du monde nouveau qui vient, au détriment des plus faibles… des invisibles ou inaudibles.

Ce qui est un monde nouveau et meilleur que le précédent pour les uns, est perçu comme une dictature pour les autres ! Sauf si les choix sont efficaces.

Le droit sans la force aboutit au « laisser-faire » ou confiance aveugle : la démocratie est affaiblie

Cette démocratie représentée par notre président actuel, Emmanuel Macron, par d’autres prétendument légitimes car élus aux suffrages universels : François Hollande, Nicolas Sarkozy, Jacque Chirac, François Mitterrand… Une démocratie qui, d’année en année, l’est de moins en moins, ou alors pour une partie de la population seulement.

Pour l’instant, la pensée humaniste va vers la « diversité »; les gilets jaunes, les travailleurs pauvres ou non car en fait ils le sont tous… les étudiants, les retraités.

Bientôt, au fur à mesure d’une véritable prise de conscience collective, j’ai l’espoir de croire qu’on se révoltera pour amélioer le sort des vrais gens : les chômeurs de longue durée qui n’ont rien demander que d’être des salariés comme les autres sinon mieux, et les sans domicile fixe qui n’ont rien demander que d’être des citoyens comme les autres.

Publié par jeremie92

Je suis un professionnel disponible, autodidacte et motivé : je mets à disposition mes compétences en freelance, soit en portage salarial à distance en télétravail ou sur place au choix de l’entreprise : Rédacteur web sinon blogueur professionnel pour les entreprises. Je peux aussi me rendre disponible pour des tâches en fonction support tels que la gestion administrative commerciale, l’achat, les moyens généraux, les ressources humaines et même la comptabilité. Mon taux journalier s’élève à 50€. Il est demandé un acompte de 50% pour couvrir les frais. Je n’ai pas de préférence sur les conditions et l’aménagement du temps de travail, mais j’ai une petite préférence pour les branches d’activités : sociologie, médias, radios et audiovisuel. Ce qui ne veut pas dire que je me ferme à d’autres opportunités ; je suis plutôt flexible, ce que je demande en tout bonne foi c’est de la sincérité et de l’authenticité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :